16 févr. 2015

L'étranger


Titre: L'étranger

Auteur:  Albert Camus

Genre: Roman

Registre: Dramatique, fantastique 

Nombre de pages: 185

Date de parution: 1942

Prix: 
  • Prix neuf: 5,80 euros
  • Prix d'occasion: 3,56 euros

Edition: Gallimard 


Collection: Folio

Langue: Français

Thème évoqués: La solitude, La mort, L'absurdité, Le procès...

 Résumé: Condamné à mort, Meursault. Sur une plage algérienne, il a tué un Arabe. À cause du soleil, dira-t-il, parce qu'il faisait chaud. On n'en tirera rien d'autre. Rien ne le fera plus réagir : ni l'annonce de sa condamnation, ni la mort de sa mère, ni les paroles du prêtre avant la fin. Comme si, sur cette plage, il avait soudain eu la révélation de l'universelle équivalence du tout et du rien. La conscience de n'être sur la terre qu'en sursis, d'une mort qui, quoi qu'il arrive, arrivera, sans espoir de salut. Et comment être autre chose qu'indifférent à tout après ça ?

Mon avis: Nous voilà plongé au côté de Meursault, au côté de sa vie  assez.... misérable, du décès de sa mère. mais aussi du meurtre que celui-ci a commis.

Pour commencer, je tiens à dire que j'ai adoré ce roman. Déjà pour son histoire qui personnellement ma passionnée. Mais je ne vais pas vous mentir, il est vrai que certaine partie du livre étaient assez.... ennuyeuses. Mais par respects pour l'auteur, je n'ai point sauté de page.
Les personnages sont tous plus touchants les uns que les autres. J'ai beaucoup apprécié leurs personnalités, leurs expressions....
J'ai adoré lire leurs descriptions physiques ainsi que leurs descriptions mentales. J'ai trouvé que pour une fois, les descriptions n'étaient pas barbantes.

Il est vrai que même si la première de couverture reste simple tout en étant intrigante, ce n'est pas celle-ci qui m'a influencée sur le choix de lire ce livre. Il s'agit en réalité de l'incipit: « Aujourd'hui, maman est morte. »qui est devenu l'incipit le plus célèbre de la littérature contemporaine. Dès que j'ai lu cette phrase, je me suis sentis étrangement attiré par celui-ci. Bref !

J'ai beaucoup ressenti de sentiments durant la lecture de cet ouvrage: de la tristesse, de la joie, de la panique... J'ai beaucoup aimé suivre l'aventure de cet homme à la vie purement banale. Mais ce qui m'a le plus outré dans cette oeuvre, c'est cette injustice envers Meursault, l'absurdité de la société...
Albert Camus nous montre que les sentiments peuvent jouer un rôle majeur sur notre avenir...

En tout cas, ce roman fait partie de mes coups de cœur 2015. Je vous le conseille fortement, pour ceux qui aiment les romans traitant la société du XXe, l'incompréhension des personnages...

 Ma note: 18,5/20






6 commentaires:

  1. Ooooh, Camus est tellement l'écrivain de ma vie ! (Je l'aime d'amour !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'adore aussi ! <3
      Je prevois de me procurer La Peste qui me fait très envie ! ^^

      Supprimer
    2. (Oui je réponds très tardivement ^^)

      La Peste est le premier livre Classique que j'ai réellement apprécier lire !!! Il est absolument génial, j'ai bien envie de le relire d'ailleurs !

      Supprimer
  2. Je l'ai acheté grâce à toi j'espère que je vais aimé cet auteur !

    RépondreSupprimer